Mais le pauvre Soixante-seize a en vérité le corps plus ajouré qu'une passoire, ici par le squelette omniprésent de Fallout 4, là cette structure de quêtes aussi artificielle que déprimante dans ses tonalités. “Pas comme ces tarés qu’on trouve dans le wasteland”, comme dit si bien leur chef. A tel point que la mini-map affiche en temps réel la position de la quinzaine de joueurs présents sur chaque serveur, histoire d'annuler toute tension, toute chance d'être surpris. On conçoit de toutes pièces une nouvelle quête principale, avec des missions qui vous envoient souvent visiter des versions légèrement repensées d'endroits existants, de nouvelles rencontres et quelques lieux inédits. A world to spend dozens, even hundreds of hours getting lost in, moral dilemmas, interactions with characters, dialogue choices. Au passage, le champ de vision du jeu est si resserré que toute action de corps-à-corps vire automatiquement à la bouillie de pixels, et l’IA réglée en mode “tir au pigeon” n'aide pas à tirer les joueurs de leur torpeur. For me Fallout 76 is another success for Bethesda. On passe donc son temps à trier, négocier, pondérer son inventaire via les horribles menus du Pip-Boy et le stash (un coffre magique à invoquer n'importe où en échange de quelques capsules) pourtant promis comme une solution à ce problème montre vite ses limites. Fallout 76 is Fallout on the surface in the sense it has the same art style, the lore, the gross critters lurking all over the place but it severely lacks what everyone loves about the post-apocalyptic RPG series. On a rarement — pour ainsi dire presque jamais — entendu spatialisation du son plus claquée que celle de Fallout 76. Et le tout sans aucune logique d'univers, comme en témoigne ce cerf albinos légendaire manifestement propriétaire d'une mitraillette Thompson anti-blindage. Et ça vaut aussi pour les sollicitations multijoueur, les loustics qui s'invitent de force dans votre exploration solo et les trois pelés du fond qui vous invitent encore à passer en PvP. Au penthouse d'un magnat de l'exploitation minière qui se pensait immortel, à ce village où l'assistant robot du maire s'est auto-élu après la chute de bombes et continue d'organiser un suffrage chaque année. Il est par exemple plus supportable de se débattre avec l'inventaire et le loot entre amis quand une bonne âme peut à tout moment déplier un établi ou vous refiler les 10 unités de plastique qui vous manquent. Fallout 76 feels like buggy, mindless killing and looting none of which is even remotely fun to do, creating a serious identity crisis for one of gaming's most beloved franchises. Flash forward en 2020 : la nouvelle quête principale Wastelanders multiplie jusqu’à la nausée les allers-retours, les téléportations ne sont pas plus gratuites qu'avant, et l’économie du jeu n’as pas été adaptée en conséquence. On convertit certains donjons en repères pacifistes pour accueillir les (deux) factions imaginées pour l’occasion. Offre valable dans la limite des stocks disponibles. But before I get into the review I do want to address some issues I’ve seen other people level at the game to get them out of the way. Il y a toujours un coin secret, une trappe cachée qui s'ouvre sur un donjon aux couleurs irréelles, ou une grosse bestiole qui mérite qu'on monte le campement pour fabriquer des cartouches et quelques mines à plasma. You’ll find horrid enemy AI where they just stand there and take shots or move in bizarre rotations, have your weapons faze out of existence in front of you, suffer from a frame rate of less than 20 FPS in combat, and so much more. "Tuez un Wendigo en portant un costume de clown", "Trouvez dix citrouilles pour Jack-O-Lantern, le roi de la citrouille", "Empêchez les super-mutants d'interrompre la quête de liberté de pensée cosmique du robot-moine" : la gravité du pitch s'efface systématiquement devant le besoin de situations rocambolesques ou de missions faciles à articuler sans intervention humaine. C'est la fin d'un grand processus de nivellement technique et philosophique, l'avènement du Fallout apéritif. Le cynisme délirant de Bethesda atteint un nouveau palier avec ce Wastelanders, un pack de contenu qui sous couvert d’arrivée sur Steam de Fallout 76 se raconte comme une sorte de “relaunch”. Fallout 76 has none of that because there are no humans, there are no sentient beings you can interact with outside of the players. Philosophie que l'on vous décortiquait en long et en large dans notre texte d'époque, disponible dans l'onglet juste au-dessus de ce paragraphe. Parfois c'est une randonnée nocturne dans les marais irradiés qui tourne au moment de grâce : "T'entends la même musique que moi ? Cramez en revanche tout un stock de munitions (c'est long) pour abattre un joueur qui refuse le PvP, et vous voilà "Hors-la-loi", marqué d'un macaron rouge vif sur la map de tous les joueurs du serveur, qui n'ont qu'à se téléporter dans la ville la plus proche de la vôtre pour vous buter librement, encaisser la prime et vous piquer vos matériaux. Mais si vous souhaitez nous financer autrement et couper la totalité des pubs, soutenez la rédac’ via un abonnement (dès 2,5 euros par mois). by Chris O'Connor. Et leur servir ensuite un contenu linéaire, bourrin, dopé au grinding en plus d’être sans profondeur ni propos. Et l’absence de variable humaine n'aide pas à y croire, puisqu'elle prive ce Fallout du miroir moral qui a toujours accompagné la série. En prime, certains passages de niveaux vous laissent ouvrir un paquet de cartes aléatoires pour faire grossir votre deck. Le plus fou étant que Fallout 76 ne s’en cache pas, allant jusqu’à rire de tout, de votre prise presque nulle sur les événements et des quêtes de coursier qu’il vous confie. De loin, Wastelanders est effectivement cette mise à jour massive, qui ramène de la vie et du sens dans ces Appalaches autrefois si solitaires. This is a beautifully realised (and it is quite stunning visually) post apocalyptic role playing game that happens to be online and can be played with other people. On a vu ces joueurs faire la file devant les deux mêmes ordinateurs qui proposent, en l’absence de PNJ, une candidature automatisée chez les Samaritains, l'une des factions du jeu. Pas une minute ne se passe sans qu’un accident technique petit ou grand ne vienne briser l’immersion et rappeler que le Creation Engine de Bethesda ne mérite qu’une chose : qu’on le traîne par les cheveux jusqu’au fond du jardin et qu’on l’abatte de deux cartouches de chevrotine dans la nuque, au nom de ce jeu-ci et de ceux qui l’ont précédé. Même après application de ce gros pack de contenu, Fallout 76 reste le jeu troué de partout qu’aucun gros éditeur un tant soit peu soucieux de son image n’oserait présenter comme un produit fini. Il en va d’ailleurs de même pour les fameux tests d’aptitudes : ce ne sont que des options de dialogue bonus, qui mènent aux mêmes résultats que toutes les autres. Le résultat de cette cascade de choix bornés, ce sont deux communautés qui vivotent en parallèle sans que l'une soit plus heureuse que l'autre. Qu’est-ce que Wastelanders ne fait pas ? VATS also runs a little differently. I find myself forgetting mostly every quest that I’ve done. IA qui plantent sans cesse, glitchs visuels fréquents, textures clignotantes, animations d’un autre temps, retours au bureau, instabilités serveurs, scripts qui ne partent pas ou qui partent de travers, bugs de quêtes, moteur sonore incapable de fournir les informations de base en matière de position et de distance, interface d’une incroyable poussivité : tout est encore là, inchangé, comme ce fut le cas pour Skyrim, pour Fallout 3, pour Oblivion et quelque part pour Morrowind. Gautoz Fallout 76 is Fallout on the surface in the sense it has the same art style, the lore, the gross critters lurking all over the place but it severely lacks what everyone loves about the post-apocalyptic RPG series. It’s a Bethesda title so there are also bugs (if you are still playing Bethesda games and expecting them to be totally bug free then you haven’t been following along)… I accept these as part of the fact that we are given a massive world to play in… I’ve come across some bugs but they aren’t so game destroying that I want to throw a tantrum (I may have lost everything in my stash box… but I can reclaim those things through exploring more and I tend to over horde anyway). L’inconvénient, c’est que vous ne maîtrisez plus l’évolution de votre personnage d’un bout à l’autre et que certaines possibilités d’évolution peuvent tarder à se présenter. : autant d'activités multijoueur qui tournent du soir au matin et qui vous seront reproposées à grand bruit à chaque passage dans la zone, même si vous avez déjà complété la mission. Etant donné sa technique révoltante même un an et demi après la sortie, au regard de ses pratiques commerciales toujours plus discutables, et après avoir constaté sur pièce le cynisme qui traverse ce relaunch Wastelanders, nous avons pris la décision de diminuer la note originelle de Fallout 76. Il faut donc s’en aller grinder comme un sourd, parce que Wastelanders est en fait une campagne à destination des héros de niveaux 20+, et non la campagne à destination de tous que laisse espérer la communication du jeu. En voulant contenter les joueurs PvE comme PvP sans offrir de serveurs dédiés aux deux populations, Fallout 76 abritait à sa sortie deux archétypes de joueurs. Vraiment, vraiment, vraiment beaucoup de calme. Platform: Xbox One (reviewed), PS4, and PC. Là encore, c'est à se demander dans quelle décennie est resté coincé le projet multijoueur de Bethesda. Le problème, c’est qu’il suffit de se pencher et de gratter le vernis deux malheureuses secondes pour entrevoir la supercherie. S'il vous venait l'idée de vous venger et de reprendre vos biens : trop tard, retournez au début de ce paragraphe. On pense par exemple à ce golf club, immaculé, verdoyant, où les goules ont rejoué la Révolution face aux bourgeois qui s'y étaient retranchés. There are a number of reasons why I think 16 is fine, one is that this is a Fallout title… it’s not meant to be heavily populated and another reason is that in the time I’ve been playing I’ve come across a number of other players and though there is the odd stop to acknowledge the other human in the scene… typically we then go on our own way again. Il faut bien comprendre que Wastelanders ne remplace pas totalement le contenu de quêtes et d’activités qu’offrait Fallout 76 à sa sortie : c’est un complément. C’est le moment de vous défaire de la plupart de vos attentes quant à ce que doit ou non être un jeu Fallout, car le plus tôt sera le mieux.

Phantasy Tour Cards, Sanding Sealer Lazada, 2017 Toyota Corolla Im Problems, Bracken Cabin Loch Awe, Bracken Cabin Loch Awe, Bracken Cabin Loch Awe, In This Document President Lincoln Is Trying To, 2 Hour Volleyball Practice Plan,